Cogitatum



La Finance

La déesse Finance [1]

 

«  [] De nos jours, tous les rouages de n’importe quel mécanisme gouvernemental fonctionnent grâce à une clé que nous tenons avidement en notre possession. Il s’agit de la Finance. La science de l’économie politique conçue par notre Maître et dispensée par nos agents témoigne depuis longtemps de l’emprise absolue du Capital. Elle a déjà démontré, et l’histoire est là pour en certifier, que le pouvoir du capital surpasse la puissance d’un Etat ou d’un monarque. La véritable force gouvernementale se trouve dans la finance. Le cœur du gouvernement n’est autre que l’argent ! Et celui qui détient la finance tient le monde entre ces mains !

 

Une main à peine visible, serrant un poing décharné apparaît sous le halo de lumière :

- Nous sommes possesseurs du plus grand pouvoir qui régit ce monde, celui de la finance. L’argent que nous frappons, c’est nous qui le distribuons. Détenteurs des Banques Centrales de tous les pays du monde, en un claquement de doigt, nos agents prennent la quantité qu’ils désirent. Est-il encore nécessaire, après cela, de démontrer que le Régib [2] est prédestiné à administrer le monde ? Avec de telles richesses de matières premières, de toutes sortes de métaux précieux, amassées depuis tellement longtemps ; ainsi qu’avec le contrôle et la gestion de la monnaie, nous sommes en passe de faire triompher notre cause au nom d’Iblis, pour la restauration de son Ordre sous le Régib. Le désordre temporaire que nous produisons, et qui semble encore nécessaire, va se couronner par un résultat bénéfique. Le nouvel ordre mondial finira par s’établir, mais non sans une certaine inhumanité : la violence et la barbarie. Ô pauvres Humains ! [] »



[1] Ean Rad, « Satan le Maître du monde », p. 43-44.

[2] Régib. Selon l’auteur, nom du Gouvernement de Satan.


 

 

 

Posté le 17/11/2012