Ean Rad

Satan le Maître du monde

 

D’imposantes colonnes richement décorées de fresques hiéroglyphiques parcourent la salle hypostyle monumentale. Une lumière cristalline illumine une gigantesque table d’ébène en forme de demi-lune taillée dans une matière inconnue. Celle-ci exempte de tout objet brille majestueusement. Elle est entourée par quatre hauts et impressionnants fauteuils sombres en forme de coque que parcourent des signes et des figures sculpturales occultes.

Mystérieux sont leurs occupants tapis à l’intérieur. Cet endroit, où règne une atmosphère empreinte d’une aura étrange et insolite, est le théâtre d’âpres discours décisifs scellant secrètement la destinée de l’Homme, du monde.

Le maître des lieux, un être fantomatique, imposant par sa stature et impressionnant par son silence assiste à la réunion. En retrait, du haut de son trône magistral et dissimulé dans la pénombre, Satan considère l’assistance.

 

ISBN 978-2-8106-1790-6 - 256 Pages

 


Sur la trace du Zénith - La cité mystérieuse de Marab

 

La chute de l’Empire d’Agyptis d’Occident, la décadence de la cité-État de Marab s’inscrit dans une singularité qui lui est propre. En effet, à la corruption par le luxe, s’ajoute la décadence de la moralité du peuple enivré dans la paresse et la torpeur causées par le shûk, substance aux effets narcotiques, euphorisants et hallucinogènes qui a accélérée la décrépitude de Marab.

Le véritable pouvoir de la cité est aux mains des Gardiens du Temple qui maintiennent leur ordre par les arts ésotériques et maléfices sahristes. Puis, le temps avait métamorphosé les habitants de Marab en une nation perverse et cruelle. Le mystère et l’isolement ont assombri ce qu’il restait de sa grandeur passé. Les chroniques révèlent Marab comme étant une cité imprégnée de malheurs, de mœurs occultes et de pratiques magiques. Les traditions et les légendes véhiculées aux cours des siècles établirent que Marab fut un haut lieu d’étranges rites, de croyances effrayantes, de cannibalisme et d’atroces sacrifices humains sur l’autel d’un dieu maléfique dont il faut taire le nom.

Innombrables sont les voyageurs égarés, les aventuriers et les soldats en manœuvre dans la région portés disparus et dont personne n’a plus jamais entendu parler d’eux. Depuis bien longtemps, aucune créature ne s’aventure dans la contrée de Marab.

 

ISBN 978-2-8106-1964-1 - 204 Pages

 


Hamadi Redissi

Le pacte de Nadjd

Ou comment l'islam sectaire est devenu l'islam

 

Dans cette enquête passionnante, Hamadi Redissi décrit les péripéties d'un triomphe à vaste échelle : celui de l'islam wahhabite, professé et propagé par l'Arabie Saoudite. Le parcours est étonnant : partie de rien ou presque, une alliance théologico-politique inédite, nouée au XIXe siècle entre un fondateur religieux et un chef de tribu, va conquérir contre d'autres musulmans une partie de la Péninsule arabique (dont les lieux saints de l'islam), avant d'être écrasée dans le premier quart du XIXe siècle par l'Empire ottoman. Elle parvient pourtant à se reconstituer au XIXe siècle avant de s'imposer au XXe, du Maroc à l'Inde, non plus par le glaive, mais par ses affinités avec le fondamentalisme, par le prosélytisme, l'alliance avec des puissances diverses, arabes et autres (notamment les États-Unis), et aussi l'« argument » du pétrole. Combattu puis réhabilité par l'islam traditionnel, le wahhabisme - puritain, austère, sectaire, conquérant- est ainsi en passe de devenir l'islam majoritaire dans de nombreux pays de tradition musulmane.

Le récit, basé sur de nombreuses sources, bourré d'informations inédites, est mené tambour battant. La thèse - polémique - sera discutée, mais elle est fortement argumentée. Un livre essentiel sur le devenir de l'islam au XXIe siècle.

 

ISBN 9782020960816 - 342 Pages